Le budget 2019 a été construit avec un double objectif : rationaliser les dépenses de fonctionnement et maintenir le niveau d’auto-financement brut pour garantir la réalisation des investissements. Cette gestion saine permet d’engager 14 millions d’euros en 2019 pour assurer les services du quotidien. 6,5 millions seront investis dans des projets structurants.

Des recettes préservées

 

 

d’augmentation du produit fiscal à base constante. L’harmonisation des taux se poursuit, entraînant une légère hausse ou baisse selon les communes déléguées. Mais le montant global perçu reste stable à 6,6 millions d’euros, soit 46 % des recettes.

 

 

 

million d’euros. C’est la somme des prestations payées par l’usager pour les services communaux (accueil de loisirs, périscolaire, location de salles…). Cela représente 8 % des recettes de la commune. Tous les tarifs des services évoluent en 2019.

 

millions d’euros gagnés sur quatre ans grâce à la commune nouvelle. Avec Montrevault-sur-Èvre, les dotations annuelles d’État ont été supérieures aux simulations calculées pour les douze anciennes collectivités sur la même période. Les dotations 2019 sont estimées à 5 622 000 € en 2019 et représentent 39 % des recettes. 

 

Des charges maîtrisées

Services et élus ont travaillé pour diminuer les charges générales de 2,5 % en 2019. Elles s’élèvent à 3,7 millions d’euros (fournitures, entretien des voies, réseaux et bâtiments, petit matériel, énergie…).

L’enveloppe des subventions, elle, a été sanctuarisée pour continuer à soutenir la vie associative.

Avec 209 agents (soit 166 équivalents temps plein), les charges de personnel sont évaluées à 6,8 millions d’euros et progressent de moins de 1%.

Les conseillers municipaux ont approuvé les deux autres budgets primitifs annexes : pôle santé (205 000 €) et lotissement (3,5 millions €).

L’assainissement est séparé en deux budgets : le collectif (2,8 millions €) et le SPANC (40 000 €). Un budget d’investissement supplémentaire en assainissement est prévu dans le plan pluriannuel d’investissement (PPI).

Une montée en puissance des investissements

6,5 millions d’euros seront ainsi investis sur le territoire aussi bien en voirie qu’en achats de matériels ou en bâtiments.
1,8 million vise à entretenir ou renouveler du patrimoine. Un plan de déploiement informatique sera ainsi mis en œuvre en 2019 dans les écoles publiques.
4,7 millions sont injectés dans des projets liés au plan pluriannuel d’investissements à commencer par les requalifications de centre bourg (St-Pierre, St-Quentin et Chaudron), une liaison douce dans la centralité, une aire de jeux à St-Rémy, un bâtiment multi-fonctions à St-Rémy et La Boissière, la réhabilitation de gymnases (St-Pierre, Montrevault et La Salle-et-Chapelle-Aubry).

 

Retrouvez ici les documents
utiles à télécharger

Liens utiles

AUTRES BUDGETS à consulter

Budget 2020

Budget 2018