Montrevault-sur-Èvre est identifié comme un territoire où la couverture en téléphonie mobile doit être améliorée. Cela passe par l’installation d’antennes relais supplémentaires ou la modification des existantes par les opérateurs. La commune suit attentivement ces projets.

Le réseau mobile à Montrevault-sur-Èvre

Montrevault-sur-Èvre a été placée en zone grise, et donc ciblée pour que les opérateurs améliorent la couverture. Pour implanter ou modifier une antenne relais, un opérateur doit transmettre à Montrevault-sur-Èvre un dossier d’information. Celui-ci est disponible dans les mairies déléguées concernées.

Avec le New deal mobile qui oblige les opérateurs à couvrir tout le territoire, différents projets ont vu le jour à Montrevault-sur-Èvre pour améliorer le réseau. La commune est attentive à un déploiement raisonné.

 

St-Pierre-Montlimart :

– Installation ORANGE en cours à La Boulaye

– Modification ORANGE Site ERAM

– Modification ORANGE : Site Le haut Bégrolle

– Projet : Recherche de terrain à proximité de l’axe RD752 par BOUYGUES TELECOM

– Projet de modification BOUYGUES : site du boulodrome en cours

 

St-Quentin :

– Existence d’une antenne SFR

– Installation ORANGE prochaine à Petite Pièce

 

Chaudron :

– Installation ORANGE prochaine à Les Grandes Vignes

 

La Salle-et-Chapelle-Aubry :

– Projet d’installation ORANGE secteur des Minières

 

Le Fief-Sauvin :

– Installation ORANGE en cours Allée des Sports

 

Le Puiset-Doré :
– Projet d’installation TDF à La Camusière
St-Rémy :

– Installation ORANGE Le Grand jardin

 

Le Fuilet :

– Existence antenne FREE

– Modification BOUYGUES TELECOM Les Alliés

Le fonctionnement du réseau mobile

Le téléphone mobile est devenu un élément incontournable dans notre quotidien comme le montre le baromètre du numérique 2018. Son usage est de plus fréquent, à condition de bénéficier d’une bonne couverture. Cette couverture est assurée par les antennes-relais qui permettent de transmettre le signal du téléphone à un autre.

Les antennes relais sont des structures indispensables pour assurer le bon fonctionnement des réseaux mobiles en 2G, 3G ou 4G. Leur déploiement est strictement encadré car des questions de radiofréquence se posent.

L’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) édite une carte de la couverture mobile en France qui permet de voir la qualité de la couverture, et notamment les zones blanches où les communications sont très limitées. En janvier 2018, l’Arcep et le Gouvernement annonçaient des engagements des opérateurs pour accélérer la couverture mobile des territoires.