Élu depuis 1997, Joseph Marsault est le maire de la commune déléguée de Montrevault. Les Montrebelliens s’élèvent au nombre de 1268 au 1er janvier 2018 (Source : Insee) sur un territoire de 2,66 km².

Géographie

À l’ouest de l’Anjou, le bourg de Montrevault est établi au cœur d’un double méandre de l’Èvre, rivière qui se jette dans la Loire près du site de Saint-Florent-le-Vieil et qui draine le pays des Mauges.

Village de caractère, bénéficiant d’un cadre verdoyant, Montrevault est une cité millénaire dont le coeur historique est situé sur un promontoire dominant l’Èvre.

Son château d’origine médiévale domine le quartier emblématique de Bohardy avec son pont médiéval classé.

Plusieurs sites de détente ont été aménagés au bord de l’Èvre, propices aux pique-niques, randonnées pédestres, VTT ou canoë :

  • Bohardy près du pont classé et de l’ancienne usine électrique
  • Raz gué
  • Le Hameau de l’Èvre avec son parcours de pêche

Lieux et monuments

Pont de Bohardy, classé monument historique depuis 1978 : le 7 septembre de cette année-là, le pont médiéval entre au patrimoine national des Monuments Historiques. Son classement confirme l’intérêt patrimonial d’une telle construction.

Datant de 1465, le pont est constitué de 8 arches ogivales. L’ouvrage édifié dans un but plus économique qu’humanitaire permet alors à la vicomté de Montrevault de conserver en toutes saisons des liens avec les seigneuries de Bohardy et de Clairembault à Saint-Rémy-en-Mauges. La perception des impôts féodaux et autres champarts est ainsi assurée.

Ce passage est le seul débouché vers l’ouest de la ville close, entièrement inscrite dans un double méandre de l’Evre. L’autre issue vers la Musse à Saint-Pierre-Montlimart est parfois coupée par une dépression naturelle qui en cas de crue va nécessiter la fondation d’un pont « Maudit » encore repérable sur les croquis du xixe siècle. Le pont de Bohardy reste donc le lien permanent de la cité avec l’arrière-pays.