Élu depuis 2014, Christophe Chéné est le maire de la commune déléguée de Saint-Rémy-en-Mauges. Les Rémygeois s’élèvent au nombre de 1469 au 1er janvier 2018 (Source : Insee) sur un territoire de 21,56 km².

Géographie

“La paroisse de Saint-Rémy-en-Mauges semble antérieure à 1010. En 1058, on la dénomme le Bourg des Mauges. Ce n’est qu’au XVIème siècle, que le bourg s’appelle Saint-Rémy-en-Mauges.

Le bourg de Saint-Rémy-en-Mauges est situé sur un haut plateau (109 m sur 54 m) incliné vers le nord.” – D’après Célestin Port

Le ruisseau de la Trézenne forme presque tout le long, la limite vers l’Ouest avec le Fuilet et vers le nord avec la Boissière, jusqu’à son confluent dans l’Evre, qui forme la limite orientale.

Naissent sur le territoire de la commune : les ruisseaux de la Coreillère et du Tremblay, affluents de la Trézenne et les ruisseaux de la Croultière et de la Voie ou de Saint Rémy, affluents de l’Evre.

Le ruisseau de la Trézenne faisait tourner deux moulins, le Moulin Pichon et le Moulin Neuf.

Le ruisseau de la Coreillère actionnait celui de la Coreillère et de la Voie, les deux moulins de la Voie (le Moulin-haut et le Moulin-bas).

En 1878, la partie neuve de Saint-Rémy-en-Mauges s’est installée sur la route départementale, le vieux groupe restant aux abords de l’Eglise.

À l’époque de Monsieur Julien BREHERET, maire de 1830 à 1843, la commune devint plus petite. Par ordonnance royale du 27 septembre 1833 sous Louis-Philippe BOHARDY, la Roche, la Gagnerie et la Roullière sont enlevés de Saint-Rémy-en-Mauges au profit de Montrevault, au point de vue civil.

Plus tard, par ordonnance de Monseigneur ANGEBAULT en date du 4 janvier 1866, ces lieux-dits sont rattachés à la paroisse de Montrevault, après accord enfin réalisé entre les deux curés.

Historique

La Mairie

Construite en 1859, en même temps que l’école publique pour les garçons. Elle subit plusieurs aménagements importants dans ces locaux administratifs en 1985 puis en 1993.

 

L’Ecole

La Mairie fut construite en 1859, avec une salle d’école publique pour les garçons.

La classe se faisait dans la grande salle de la Mairie. Elle fonctionna jusqu’en 1886, date à laquelle fut construite l’autre école publique.

Cette école, il y a quelques années, servait de garderie.

En 1859, les filles n’avaient pas encore d’école. On leur bâtit en 1864, une école communale. C’est à cette époque que vinrent à Saint-Rémy-en-Mauges les sœurs de Saint Charles d’Angers.

En 1902, l’école des filles devint école libre.

C’est en 1931 que fut fondée l’école. Les locaux servaient de salles de patronage depuis 1908. Les premiers enseignants furent l’Abbé JEANNEAU aidé par Monsieur Jean BOURGET.

Parmi les enseignants que compta l’école l’un d’entre eux fut nommé évêque. Il s’agit de Monseigneur BREHERET qui devint secrétaire de l’Enseignement Libre pour tout le département et qui fut ensuite évêque de Cahors.

 

Les Bâtiments

La plus vieille maison de Saint-Rémy-en-Mauges se trouve à la Choisière. Elle fut bâtie en 1445. Il s’agissait d’une annexe du château du Plessis-Clérembault lui-même datant de cette époque.

Les Maires depuis 1801

  • 1801 à 1818      Jean-Pierre DAVIAU
  • 1818 à 1830      Louis DANDE
  • 1830 à 1943      Julien BREHERET
  • 1843 à 1848      René DUPONT
  • 1848 à 1861      Louis GUILBAULT
  • 1861 à 1874      Louis BREHERET
  • 1874 à 1884      Baron Raoul DE VILLOUTREYS
  • 1884 à 1891      Jacques CHENE
  • 1891 à 1903      Pierre CHENE
  • 1903 à 1922      Baron Jacques DE VILLOUTREYS
  • 1922 à 1950      Jean LÉPINE
  • 1950 à 1959      Joseph COLAS
  • 1959 à 1983      Gustave MARY
  • 1983 à 1989      Joël ROLLAND
  • 1989 à 2014      Louis VINCENT
  • 2014 à ….           Christophe CHENE